Competitive examination

A l’occasion d’une refonte – et d’une traduction – de mon CV pour des lecteurs internationaux (comprendre: anglophones), j’ouvre le Robert & Collins. Sous le mot “concours”, une rubrique détaillée explicative sur l’importance des “competitive [entry] examinations” en France. La composante encyclopédique de ce dictionnaire est intéressante: elle traduit une idée du pays considéré et de sa culture. Sur la même page, le mot “concierge” (“un fléau typiquement français”, c’est dans Tardi adaptant Léo Malet). Ajoutons à cela des rubriques grammaticales, et tout sera là: les particularités d’un pays, les pièges de sa langue, toute une énonciation (éditoriale) de la différence et de l’identité culturelle.



Citer ce billet
skipper (2008, 5 octobre). Competitive examination. Re-sic. Consulté le 24 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/taez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search